lundi 12 mars 2012

Energie du printemps et maladies climatiques

              Avec le printemps, le plaisir de profiter de la nature est de retour.

C'est aussi une période sensible pour notre immunité. Nous sortons de l'hiver et notre énergie a été mise à rude épreuve. L'énergie dominante passe du rein au foie.....Lorsque l'énergie du rein est vide à la sortie de l'hiver, les répercussions se font sentir sur l'énergie du foie. C'est la loi d'engendrement décrite dans la théorie de la Médecine Traditionnelle chinoise.
         Différents symptômes peuvent survenir au printemps: fatigue , agitation, dépression, insomnie, rhumes à répétition, rhinites allergiques, conjonctivite, éruptions cutanées..........
L'énergie déployée par le foie est ascendante, comme la sève des arbres qui revient aux branches. Les déséquilibres énergétiques peuvent géner cette expansion (manque d'énergie, de yang) ou rendre cette expansion trop ample (manque de support, de yin).
Quand le yang est déficient, une fatigue se fait sentir ainsi que des affections climatiques: rhumes, rhinites, conjonctivite......
Quand le yin est déficient, l'agitation, l'insomnie, la colère, les affections dermatologiques apparaissent.
Régulariser la vitalité des organes, en étant particulièrement vigilant à l'état énergétique du foie est un acte important pour aborder sereinement la nouvelle saison.
Harmoniser la couche de l'énergie nourricière qui circule dans le sang et la couche de l'énergie défensive qui circule en surface, sur la peau met à l'abri de nombres d'affections climatiques que l'on nomme "pénétration de vent froid ou vent chaleur dans la superficie". Rhumes, rhinites, allergies aux pollens, urticaire........ illustrent le manque de fermeté de l'énergie défensive.

 Exemples de traitements classiques de la disharmonie des 2 couches d'énergie.

En acupuncture: 36 Estomac avec aiguille chaude / 6 Rate en tonification/ 43 Vessie chauffée à l'aide d'un baton d'armoise (moxas)  et 4 Vaisseau Conception avec aiguille chauffée par moxa.
Ceci est un exemple, le traitement diffère d'une personne à l'autre, pour un même syndrome, selon le diagnostique différentiel .

En pharmacopée:
YU PING FENG SAN: "la poudre du paravent de Jade" raffermit la défense de la peau grâce à l'astragale (huang qi) qui élève le yang et le dirige vers la superficie du corps. Elle arrête la transpiration en resserrant les pores de la peau.
GUI ZHI TANG : "la décoction de rameaux de cannelle" traite le blocage de la superficie par le vent froid qui se traduit par rhinite, rhume,éruption cutanée, engourdissement, frissons......
Elle a un effet sudorifique. Par les pores de la peau, grâce à la transpiration, les éléments pathogènes:vent et froid vont être évacuer.
Cette prescription est un traitement ponctuel mais peut être adapté pour des troubles chroniques de type "pénétration de vent /froid dans la superficie du corps"

Les allergies aux pollens ne sont pas une fatalité, prendre soin de se préparer à traverser les perversités de chaque saison est un axe important de la santé par la Médecine Traditionnelle.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire